Nous avions déjà évoqué dans un article précédent, le travail entrepris par De mémoire vive pour accompagner une particulière qui a hérité d’un fonds d’archives photographiques important. Un première campagne de numérisation des négatifs a été entreprise en début d’année qui nous a permis de montrer une sélection d’images issues de ce fonds à l’assemblée générale de l’association et à des professionnels de la culture et du patrimoine. Tout ceci n’a pas été fait en vain, puisque nous préparons depuis un mois avec le département Archives et Médiathèques (DAM) de l’université du Mirail et le Centre du patrimoine de Montauban un projet de valorisation du fonds autour de la figure de l’arrière-arrière grand père qui vécut à la fin du XIXème siècle et pratiquait la photographie en amateur éclairé. Les négatifs sur verre qu’il a laissés témoignent de la vie d’une riche propriété dans les trois ou quatre décennies qui précèdent la grande guerre. Ce projet devrait aboutir sous forme d’exposition à l’ancien collège de Montauban où se trouve les locaux du Centre de patrimoine et les étudiants du Master Archives et Images qui seront associés à la conception de cette exposition travailleront aussi sur des outils multimédias qui donneront un autre point de vue sur ce fonds d’archives photographiques privées. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de l’évolution de ce projet dans les pages de notre blog.