Samedi 19 janvier avait lieu la première des huit séances de l’atelier que nous menons à Grisolles en partenariat avec le Musée Calbet. La première séance était consacrée à une initiation aux principes fondamentaux de la prise du vue avec un appareil numérique. Les objectifs de ces ateliers sont de :

> Préserver et conserver ses archives photographiques familiales.

> Maîtriser les techniques de la photographie numérique : prise de vue, transfert des images sur l’ordinateur, traitement, stockage et archivage des fichiers numériques etc.

> Maitriser la numérisation des archives photo (négatifs, diapositives, tirages).

> Aborder l’archive familiale comme source de création.

> Mener un travail collectif sur les traces laissées par les archives photographiques familiales de la mutation sociale et urbanistique de Grisolles et ses environs.

Ces ateliers s’inscrivent dans un projet plus global que nous avons intitulé « La photo de famille : géologie d’un territoire » qui  fait le pari que les archives familiales portent les empreintes des évolutions importantes qui se sont opérées tout au long du XXème siècle dans des territoires proches d’une grande ville comme Toulouse. Le prochaine action qui s’inscrit dans ce projet est une variante de l’atelier de Grisolles sous forme de stage à Muret (voir l’article cet article).